Gene Rodman Wolfe (1931-2019)

Le génie difficile de la SF

Courte biographie

Gene Wolfe est né en 1931 à Brooklyn dans l'État de New York. Devenu ingénieur à son retour de la guerre de Corée, il débuta sa carrière littéraire en devenant d’abord rédacteur en chef d’un magazine technique puis écrivain de science-fiction. S’ensuivit une carrière prolifique inspirée par des auteurs tels que Jack Vance, J.L. Borges, H.P. Lovecraft, George Orwell ou encore James Joyce. Il est décédé en 2019 des suites d’une maladie cardiovasculaire.

Une œuvre souvent récompensée

Il fut l’un des auteurs de littérature imaginaire les plus récompensés – il est titulaire de 3 Nebula Awards, 6 Locus Awards, 5 World Fantasy Awards et a été nominé un total de 27 fois aux Nebula et aux Hugo Awards !

La magnificence de son écriture, les mystères captivants de ses univers, les tonalités philosophiques de sa narration lui valurent d’être comparé à un Proust, un Borges, un Dickens ou un Melville de la science-fiction. En réalité, le style changeant et magique de Wolfe est unique : de nombreux auteurs tels que Neil Gaiman, G.R.R. MartinUrsula le Guin ou encore Orson Scott Card le considèrent comme l’un des plus grands écrivains anglophones.

Les avis des auteurs et critiques sur le Livre du Nouveau Soleil

  •  « Le Livre du Nouveau Soleil établit la prééminence de Wolfe, pure et simple. Le livre contient des éléments d’allégorie spencérienne, de satire swiftienne, de conscience sociale dickensienne et de mythologie wagnérienne », « Le grand opus de Gene Wolfe est l’un des chefs-d’œuvres de la littérature de fiction. C’est l’évocation d’un monde tellement éloigné dans le futur que la magie et la technologie, la poésie et la science sont indiscernables, un monde chargé de siècles mais pas dénué d’espoir, un monde amené à la vie par ce mélange, propre à Wolfe, de diction quelque peu archaïque et de vocabulaire surprenant », The New York Times Book Review.

  • « Peu d’écrivains osent tenter d’écrire un Grand-Œuvre. Wolfe a tenté et a réussi », Orson Scott Card.

  • « Magique… un chef-d’œuvre… la meilleure SF que j’ai lue en plusieurs années ! », Ursula K. Le Guin.

  • « Gene Wolfe […] est l’un des meilleurs et des plus originaux auteurs du monde actuel. Son œuvre est singulière, hypnotique, étonnamment au-dessus de toute comparaison. L’Ombre du Bourreau innove dans la littérature américaine et, en tant que le premier tome d’une tétralogie, jette une lumière féroce sur ce qui sera certainement un point de repère inamovible et son œuvre la plus sensationnelle jusqu’ici. […] Ce livre ne doit pas être manqué, au péril de notre enrichissement intellectuel », Harlan Ellison.

  • « L’opus de Wolfe est un des chefs-d’œuvre de la littérature spéculative », The New York Times.

  •  « Merveilleusement vivant et inventif… le héros le plus extraordinaire dans l’histoire de l’épique et de l’héroïsme », The Washington Post Book World.

  • « Génial… Formidable… de la fantasy tellement épique qu’elle dépasse l’entendement. Une œuvre d’art extraordinaire ! », The Philadelphia Inquirer.

  •  « Un chef-d’œuvre de la science-fantasy comparable en importance aux grandes œuvres de Tolkien et Lewis », Publishers Weekly.

  • « L’une des œuvres les plus ambitieuses de la fiction spéculative du XXe siècle », The Magazine of Fantasy & Science Fiction.

 
Les avis des auteurs et critiques sur Gene Wolfe

  • « Wolfe est tout simplement un écrivain magnifique », « Gene Wolfe est le meilleur écrivain jamais produit par
    le monde de la SF », « Wolfe se lit comme du Dickens, du Proust, du Kipling, du Chesteron, du Borges et du Nabokov,
    le tout pimenté de toutes sortes d’influences fantastiques allant d’H.G. Wells à Jack Vance, en passant par H.P. Lovecraft et Damon Knight. Moderniste et post-moderniste, allégoriste ou anatomiste de l’âme humaine, il est une merveille,
    un génie avec un sourire de loup », The Washington Post.

  • « Gene Wolfe est l’auteur vivant le plus intelligent, le plus subtil et le plus dangereux, dans la SF et hors de la SF », « Gene Wolfe reste un héros pour moi. Il est le meilleur écrivain américain de SF et de fantasy – peut-être le meilleur écrivain américain vivant », Neil Gaiman.

  • « Je classerais Gene Wolfe comme l’un des plus grands auteurs de SF et de fantasy du siècle dernier. […] Ses livres seront encore lus dans un siècle », G.R.R. Martin.

  • « Gene Wolfe est un trésor national », Damon Knight.

  • « Gene Wolfe est le meilleur écrivain anglophone vivant. Shakespeare fut un meilleur styliste, Melville fut plus important pour les lettres américaines et Charles Dickens était plus doué pour créer des personnages. Mais parmi
    les écrivains vivants, il n’y a personne qui peut approcher Gene Wolfe dans l’éclat de sa prose, la clarté de sa pensée
    et la profondeur de son sens », « Ses histoires imposent les standards auxquels le reste d’entre nous se mesure »,
    Michael Swanwick.

  • « Wolfe est notre Melville », Ursula K. Le Guin.

  • « Oubliez la SF. Gene Wolfe est le meilleur écrivain vivant […]. Il n’y a pas de comparaison. Personne – je dis bien personne – n’approche de ce que cet artiste fait », Patrick O’Leary.

  • « Gene Wolfe est le meilleur et le plus subtil nouvelliste actif aujourd’hui dans le domaine », David Drake.

  • « Phrase par phrase, Gene Wolfe écrit mieux que n’importe qui dans la SF d’aujourd’hui », The New York Times.

  • « Wolfe est un styliste sophistiqué et a plus en commun avec des écrivains tels que Jorge Luis Borges qu’avec presque n’importe quel auteur de SF, à la fois dans sa construction que dans ses thèmes », The Boston Globe.

  • « Un géant littéraire de la SF », The Denver Post.

  • « Je me sens comme quelqu’un essayant d’expliquer à nos contemporains ce qui est bon dans Mozart », The Chicago Sun-Times.

  • « L’un des meilleurs écrivains du XXe siècle », Fort Woth Star Telegram.

  • « Aujourd’hui, peut-être l’auteur le plus important du champ de la SF », The Enclyclopedia of Science Fiction.

Copyright © 2020 – Légendes du Nouveau Soleil

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter